18
Ven, Aoû
6 Nouveaux articles

Biens mal acquis : la tirelire française du président du Congo

lu pour vous
Typography

L'enquête sur la fortune accumulée par le chef d'Etat du Congo-Brazzaville — et de deux autres pays africains — avance. Révélations sur des montages financiers très spéciaux…

 

Depuis mars 2007, date à laquelle le scandale des « biens mal acquis » a éclaté, on avait beaucoup appris sur l'étendue de la fortune acquise par plusieurs dirigeants africains, soupçonnés d'avoir indûment puisé dans les richesses de leur pays. Depuis peu, au vu des documents exclusifs saisis lors de perquisitions et des procès-verbaux auxquels « le Parisien »-« Aujourd'hui en France » a eu accès, on commence à comprendre comment cette fortune a pu être accumulée.

En France, pays important pour le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou N'Guesso, tout tournait autour de Franck Export, une société basée à Orly (Val-de-Marne). Sur le papier, cette entreprise est spécialisée depuis 1996 dans le transport de marchandises entre la France et l'Afrique de l'Ouest. En coulisse, elle servait surtout de « tirelire » au président et à sa famille, pour leur constituer un patrimoine monumental et assurer leur train de vie. Voilà les résultats des investigations menées par deux juges d'instruction — Roger Le Loire et René Grouman — dans le cadre de cette enquête sur les biens mal acquis, qui cible le chef d'Etat congolais, ceux du Gabon et de la Guinée équatoriale et leurs proches, depuis 2010.

Lire la suite Le Parisien

 

 

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS