19
Jeu, Oct
6 Nouveaux articles

Malgré les manœuvres de diversion de Sassou, la crise sociale s'installe

politique
Typography
  • Smaller Small Medium Big Bigger
  • Default Helvetica Segoe Georgia Times

Comme à son habitude quand il est difficulté, Sassou convoque le Pool pour faire diversion. Ainsi a-t-il créé de toutes pièces la crise du Pool, le jour même où la Cour constitutionnelle a  proclamé les faux résultats de l’élection présidentielle.

Cette fois-ci, il a organisé une rencontre avec les pseudo-sages du Pool et annoncé la création de couloirs humanitaires (dont plus personne ne parlera d’ici à quelques jours) pendant le séjour de la mission du FMI au Congo, histoire de faire diversion sur une situation sociale explosive. Jugez-en !

Centre hospitalier universitaire Brazzaville

Quatre mois de salaires impayés au CHU de Brazzaville.  À l’issue d’une assemblée générale tenue le jeudi 4 octobre, le personnel a décidé que seul un service minimum  sera observé jusqu’au 14 octobre, date à laquelle la grève sera totale si les revendications ne sont pas satisfaites.

Université Marien Ngouabi

L’établissement observe une grève depuis le 1er septembre, sans que les autorités ne s’en émeuvent. Les salaires y sont impayés depuis le mois de juin.

La SNE société nationale d’électricité

Le collège syndical a convoqué  l’ensemble du personnel à une assemblée générale de 10 octobre pour discuter des prochaines réformes de la société

STPU (Société de transport public urbain)

Le personnel a obtenu le départ  du directeur général, Alphonse Pépa mais la tension persiste, les employés exigeant le limogeage de toute l’équipe dirigeante.

Les diplômés

Les diplômés de l’ENS (Ecole normale supérieure), l’ENEF (Ecole normale des eaux et forêts), l’ENBA (Ecole normale des Beaux-arts), de l’ENI (Ecole normale des instituteurs) et de l’ENMA (Ecole nationale moyenne d’administration) réunis en un Collectif des diplômés des écoles professionnelles de l’enseignement, au nombre de 12 000, réclament leur intégration dans la fonction publique, sans quoi ils descendront dans la rue.

Les maltraités

Les pensionnés de la CRF (Caisse de retraite des fonctionnaires) autrement dit les retraités (ou maltraités) accusent neuf mois de pensions non payés. Ils ont fait éclater leur colère la semaine dernière. Mais, qui les écoute encore ?

A ce tableau, il convient d'ajouter plusieurs centaines d'employés licenciés (souvent sans indemnités) dans de nombreuses sociétés opérant dans le secteur pétrolier, notamment à Pointe-Noire.

BLOG COMMENTS POWERED BY DISQUS